Blog

SCPI historiques vs SCPI nouvelle génération : le match

La gestion des SCPI anciennes est souvent prudente, privilégiant la recherche de performances sur une courbe stable et dans la durée. Leur taux de distribution est de 4% à 4.5%. Celles-ci conviennent ainsi aux investisseurs plus ou moins frileux aux risques.

Une capitalisation significative

La valeur totale du marché des parts de la SCPI en reflète la taille et le positionnement à l’instant T. Si cette capitalisation ne reflète pas directement la performance, elle en est plutôt un signe de maturité. En effet, une forte capitalisation est généralement associée à une expérience plus longue et à une base d'actifs plus importante. De même, l’autre avantage qui en est issu est une durée plus courte du report de jouissance.

Cependant, il est important de noter que les SCPI historiques, principalement investies dans des immeubles de bureaux, font face actuellement à un certain nombre de défis. En effet, leur parc immobilier peut être vieillissant ou non conforme aux normes actuelles, ce qui peut nécessiter des travaux importants de rénovation ou de transformation.

 

Les nouvelles SCPI : opportunistes et à haut rendements

Les SCPI nouvelle génération se distinguent par leur stratégie innovante, générant des rendements supérieurs à la moyenne.

Présence en zone euro et perspectives de rendements plus élevés

Les sociétés d'investissement immobilier sélectionnent stratégiquement leurs zones d'intervention. Elles privilégient l'Europe et le marché international, profitant ainsi de nombreux avantages. Parmi ceux-ci, on peut citer une fiscalité favorable et un marché immobilier plus dynamiqueLe marché des SCPI s’étend, accueillant chaque année de nouvelles entrées. Malgré une situation quelque peu critique en 2023, le marché demeure dynamique et les rendements stables. Plus de 6 milliards d’euros de collecte sont attendus d’ici à la fin de l’année, pour toutes les SCPI confondues. Cependant, comment répartir les allocations pour un portefeuille performant : SCPI nouvelles génération [...]

Investissement LMNP : pourquoi faire le choix de l’appartement haussmannien ?

Entre 1853 et 1870, le préfet Georges Eugène Haussmann, sur ordre de Napoléon III, a mené un ensemble de travaux titanesques visant à moderniser, assainir et embellir la ville.

Avant l'intervention d'Haussmann, Paris était une ville labyrinthique, caractérisée par ses ruelles étroites, ses quartiers insalubres et ses immeubles vétustes. La ville souffrait d'une surpopulation croissante, d'un manque d'hygiène et d'infrastructures défaillantes.

Pour remédier à ces maux, Napoléon III et Haussmann ont élaboré un plan d'aménagement urbain d'une ampleur sans précédent. Ce plan prévoyait la création de larges avenues, de places nouvelles, de jardins publics et d'égouts modernes. Il imposait également des règles strictes de construction pour les immeubles, afin d'en garantir la solidité, la salubrité et l'esthétique.

Les immeubles haussmanniens ont été construits selon un cahier des charges précis, définissant notamment leur hauteur, leur style architectural et leurs matériaux de construction. Ils se caractérisent par une structure en pierre de taille qui est un matériau noble et solide, une façade élégante et harmonieuse constituée de chapiteaux sculptés, de balcons filants et de toitures mansardées. De plus, les appartements haussmanniens sont généralement vastes et dotés de grandes fenêtres, ce qui permet une meilleure circulation de la lumière naturelle. Leurs hauts plafonds, leurs parquets en bois massif, leurs cheminées en marbre et leurs larges fenêtres leur confèrent un cachet unique qui séduisent irrémédiablement.

 

Valorisation patrimoniale, charme et authenticité

De ce qui précède, l’immeuble haussmannien revêt un véritable charme et une authenticité sans égal. Étant situés dans les quartiers les plus prisés des grandes villes parisiennes, les appartements haussmanniens bénéficient d'une forte attractivité locative et d'une valeur patrimoniale solide, avec un fort potentiel de plus-value à la clé.

À cela s’ajoute un potentiel locatif significatif en location meubléeLes appartements haussmanniens, avec leurs volumes généreux, leurs moulures raffinées et leur cachet historique, ont toujours suscité un fort engouement auprès des investisseurs immobiliers. En location meublée non professionnelle (LMNP), ces biens présentent un certain nombre d'avantages, mais aussi quelques inconvénients qu'il convient de prendre en compte avant de se lancer.   Un peu d’histoire pour bien cerner le [...]

Quels sont les différents types d’investissement en EHPAD et leurs avantages respectifs ?

comprendre les différents types d'investissement en EHPAD et leurs avantages respectifs. En effet, il est possible d’investir en direct, et aussi par le biais de la pierre-papier.

 

Investissement en LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel)

C'est la forme d'investissement la plus courante. L'investisseur achète un bien immobilier neuf en VEFA auprès d’un promoteur immobilier qui, lui-même, est le gestionnaire de l’EHPAD. C’est le plus souvent un programme complet en LMNP neuf qu’il propose. De même, les programmes en LMNP ancien sont disponibles, c’est-à-dire que l’investissement porte sur un EHPAD déjà fonctionnel générant des revenus immédiats.

Le document contractuel qui lie le gestionnaire et l’investisseur est le bail commercial. Celui-ci comporte les clauses afférentes au montant des loyers à verser à ce dernier, de même que leur fréquence et les conditions se rapportant à leur revalorisation. Ce bail commercial permet ainsi de sécuriser ses revenus locatifs, ce qui fait un des points forts à l’origine du succès grandissant de ces établissements seniors médicalisés.

Les avantages du LMNP en EHPAD : la défiscalisation grâce au régime micro-BICLe vieillissement de la population française fait des EHPAD un secteur en pleine expansion, occupant une large part dans le marché de la Silver Economy. Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes attirent ainsi de plus en plus d'investisseurs souhaitant se lancer dans la location meublée non professionnelle (LMNP), du fait de leur solide rendement : 4.2% à 4.9% par an en moyenne. Mais face à la [...]

Etxe Logistika à Bayonne et Bordeaux: la clé pour un packaging et une livraison impeccables

La gestion logistique est un élément crucial pour le succès de toute entreprise e-commerce ou ayant une composante de distribution physique de produits. Parmi les acteurs clés de cette industrie, ETXE LOGISTIKA votre prestataire logistique de proximité, basé à Bayonne et Bordeaux, se démarque par un service de packaging et de livraison de haute qualité. Découvrons ensemble comment cette société peut transformer [...]

Faut-il investir dans des SCPI quand on est senior, et quels sont les avantages et les risques ?

Les SCPI sont aussi une ouverture à une stratégie de diversification, car investissent dans une multitude de biens immobiliers, en plus d’une meilleure mutualisation des risques. Par ailleurs, les seniors profitent d’une gestion passive, la gestion de l’ensemble du parc étant déléguée à des professionnels, ce qui leur permet de se décharger de ces contraintes.

 

Les inconvénients pour les seniors

Les seniors doivent toutefois prendre conscience des inconvénients suivants avant de décider d’intégrer ces placements dans leur patrimoine : 

  • les parts doivent être détenues sur une durée minimale de 10 ans de préférence. Il s’agit en effet d’un placement pour le long terme, et qui convient donc à ceux ayant une espérance de vie de cet ordre susmentionné
  • Un risque de perte de capital : l’évolution du marché immobilier influence la valeur de l’immobilier et, par conséquent, celle des parts après expertise annuelle
  • une certaine illiquidité, en fonction de la santé du marché secondaire et de la demande par rapport à l’offre  

 

Les SCPI adaptées aux seniors

Les SCPI adaptées aux seniors sont celles qui procurent une bonne rentabilité et une bonne sécurité. Parmi celles les plus populaires auprès des seniors :

Les SCPI de rendement : celles-ci investissent dans des biens immobiliers locatifs diversifiés, tels que des bureaux, des commerces ou des logements. Elles servent généralement une bonne rentabilité. Attention, car on distingue celles à stratégie opportuniste de celles à stratégie sécurisée (les SCPI Core), ou encore les SCPI ayant vocation à générer de la plus-value (c’est-à-dire celles à stratégie value-add). Le choix sera fonction du profil du senior, mais en règle générale, il vaut mieux investir dans des SCPI sécurisées.

Les SCPI de rendement sécurisées : elles sont pour support les biens immobiliers à forte demande, tels que des bureaux en Île-de-France ou des commerces en centre-ville. Elles offrent une rentabilité plus faible que les SCPI de rendement susmentionnées. 

Les SCPI de santé : ces SCPI investissent dans des biens immobiliers tels que des cliniques, des hôpitaux ou des maisons de retraite. Elles offrent une rentabilité attractive et une relative sécurité, car le secteur de la santé est peu cyclique. Les seniors préfèrent le plus souvent soutenir leur secteur, et choisissent, pour la plupart, de placer leur épargne dans les SCPI qui se spécialisent par exemple dans l’exploitation de cliniques, de laboratoires, de résidences seniors et d’EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes)L'investissement en SCPI peut être un bon choix pour les seniors qui souhaitent générer un complément de revenu à la retraite. En effet, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier ont pour socle l'immobilier locatif et distribuent à ces derniers des dividendes qui sont proportionnels au montant de leur investissement. Faut-il investir dans ces placements quand on est senior, et quels sont les avantages et les risques ?   Le [...]

Dernières publications.

francoisgarcia.eu